LE SARDIER

Photo: Arnaud FRICH
Photo: Arnaud FRICH

 

Le hameau du Sardier à Cunlhat comprend 5 anciennes fermes réparties autour d'une placette ombragée par deux majestueux tilleuls. Le Sardier signifie en patois la cerisaie et a donné son nom à l'Atelier du Sardier.

 

J'ai choisi tout simplement ce nom car j'en apprécie la sonorité tout autant que la signification.

 

Le cerisier nous rappelle que vivre pleinement ne se fait pas sans rythme ni sans pause et que beauté et fécondité naissent du silence.

 

En effet, le cerisier revêt un aspect changeant plein de charmes au fil des saisons: secrète gestation hivernale, poésie de ses fleurs printanières, générosité de ses fruits  vermeils, feuillage d'automne haut en couleur et enfin repos mystérieux.

 

Cet arbre fruitier nous donne ainsi humblement le rythme et nous invite à être tour à tour rêveurs, joueurs et créateurs.

 

Il n'y avait malheureusement presque plus de cerisier lorsque j'ai emménagé au Sardier en 2007. Depuis quelques temps, j'ai donc décidé d'en planter régulièrement de nouveaux spécimens:

  • Cerisier classique: Ulster (2008)
  • Cerisier de variétés locales: Bigarreau de Cunlhat (mars 2016)
  • Cerisier nain: Griotella (novembre 2016)
  • Cerisier à fleurs: Kiku Shidare Sakura, pleureur (octobre 2017)
  • Cerisier acide: Griottier de la Toussaint, fructification de juillet à novembre (novembre 2017)

Il est possible de glaner les fruits tout en se rendant à l'atelier, tout particulièrement ceux du cerisier nain planté sur la place du Sardier près de l'ancien fournil.

 

Régalez-vous!